Histoire

Les débuts

Le 11 septembre en 1946, un petit groupe de membres du personnel de la Sabena a créé une section de l’aviation générale dénommée la SSTA, ou "Section Sportive et de Tourisme Aérien". L’objectif de la nouvelle association est de promouvoir "l’Art du pilotage et de la navigation", comme annoncé par un tract à l’époque. Le club nouvellement formé était réservé aux salariés de la Sabena et ses filiales.

Le premier avion a été mis à disposition au club était un Auster J1 Autocrat (OO-ABN) et a été rapidement suivie par deux Piper Cubs (OO-EAB et OO-EAE). Ils volaient déjà à l’époque en dehors de l’aérodrome de Grimbergen, un aéroport militaire de rechange qui existe depuis 1939.

Auster J1 Autocrat OO-ABN (cn 2047)

Auster J1 Autocrat OO-ABN (cn 2047).

Livré à la SSTA en 1946, il a volé jusqu’en août 1970 et a ensuite été transféré au Musée de l’Aviation de Bruxelles.

Photo aimablement fournie par sbap.be.

Auster J1 Autocrat OO-ABN (cn 2047)

Auster J1 Autocrat OO-ABN (cn 2047).

Vu ici avec OO-VAE, un Piper L-4H Grasshopper (J3C-65D), à l’arrière-plan.

Photo aimablement fournie par sbap.be.

Quelques années plus tard, en 1954, l’association est devenue une organisation à but non lucratif.

Dès 1965, des avions plus modernes ont été ajoutés à la flotte, comme un Cessna 150 (OO-SEZ). En 1966, le club a acheté son premier quatre places, un Cessna 172 (OO-SEY). En 1974, un autre Cessna 150 (OO-SEW) a été acquis en raison du grand nombre de membres (120).

En 1985, sous la direction du CEO de la Sabena Carlos van Raefelghem, la SSTA est transformée en la Sabena Aeroclub, l’Aéroclub de la compagnie aérienne Sabena. En raison de ce changement, les avions reçoivent également un nouveau look: ils sont peints en bleu et blanc (les couleurs officielles de Sabena) en plus du classique S sur la dérive (le logo de la Sabena). Bientôt, le club atteint son nombre record de 280 membres.

Cessna 172M Skyhawk OO-SEU

Cessna 172M Skyhawk OO-SEU (c/n 172-61130)

L’avion a été acquis par le club en mars 1990. Malheureusement, il a été victime d’un accident et une partie de l’épave a été entreposées à l’aérodrome de Grimbergen en 2002.

Photo aimablement fournie par sbap.be.

Piper Archer II OO-JMC

Piper PA28-181 Archer II
OO-JMC (c/n 28-7990550)

Vu ici devant un Sobelair B737-400 à Gérone en 1994.

Photo aimablement fournie par sabena.alpe.be.

L’année du quarantième anniversaire du club, en 1994, l’aérodrome de Grimbergen ferme. Les groupes de pression locales - se plaignant des nuisances sonores de l’endroit qu’ils avaient choisi en connaissance de cause - réussirent à forcer les politiciens à le faire. Néanmoins, le club obtient une exception du gouvernement pour atterrir à l’aérodrome. Le CEO de la Sabena Pierre Godfroid et le représentant du Parlement et Président du Flemish Aerospace Group (FLAG) Herman Candries étaient présents à la célébration. Huit ans après sa fermeture, en 1997, l’aérodrome ré-ouvre et le club emménage à nouveau à Grimbergen.

Faillite de la Sabena

En octobre 2001, la société-mère, la Sabena fait soudainement faillite et le club perd donc brusquement son unique source de financement. Néanmoins, elle parvient à survivre et subvenir à ses besoins. Après la récente faillite, le club négocie avec les curateurs de la Sabena la libération de la propriété de certains avions de la flotte de l’Aéroclub qui étaient encore propriété de la Sabena. La transaction réussit (le club a versé la valeur actuelle) et à partir de ce jour, l’Aéroclub Sabena est devenu le propriétaire légal de tous ses avions.

Pour tous

Le 26 juin 2002, de nouvelles règles sont votées à l’Assemblée générale, en vertu desquelles les activités de l’Aeroclub peuvent se poursuivre. Selon les nouveaux statuts, toute personne ayant un intérêt sain pour l’aéronautique peut devenir membre.

En 2004, le club a célébré son 50ème anniversaire, qui a été dignement célébré. Un an plus tard, le club reçoit le titre de "Royal" par sa Majesté le roi Albert II. Depuis, le club peut être appelé officiellement "Aéroclub Royal Sabena".

Aujourd'hui, nous sommes un aéroclub fier, indépendant et autonome. Nous avons environ une centaine d’adhérents et quatre avions modernes et bien entretenus. Nous faisons tout notre possible pour voler sans nuire à l’environnement de la manière la plus sûre possible. C’est pourquoi, si possible, nous réduisons la pollution sonore, évitons les zones résidentielles, et réduisons la consommation de carburant...

Nous sommes le seul club enregistré en Belgique dispensant un enseignement moderne en français, en anglais et en néerlandais.

Défis à venir

Le monde de l’aviation se développe plus rapidement que jamais. Un de nos défis pour l’avenir est de rester à jour avec ces changements.

Par exemple:

  • La sécurité est notre priorité et est omniprésente dans toutes nos activités.
  • Nous nous efforçons continuellement d’améliorer notre façon d’enseigner l’art de voler.
  • Nous continuons à attirer les jeunes enthousiastes afin de les aider à faire leurs premiers pas vers une carrière de pilote professionnel, par exemple.
  • Nous guidons les passionnés dont le hobby est l’aviation.
  • Nous maintenons notre flotte à jour avec les dernières technologies.
  • Comme au bon vieux temps de la Sabena, nous nous efforçons de stimuler une atmosphère agréable parmi les membres du club, les collègues et les passionnés d’aviation.

 Tradition is not worshipping the ashes, but keeping the fire burning. 
Sir Thomas More, 1478 - 1535

L’ Aéroclub Sabena

  • Près de Bruxelles, cœur de l'Europe
  • Une formation professionnelle
  • Club de qualité & accueil individuel
  • Multilingue & international
  • Atmosphère amicale

Notre emplacement

Tower

Notre base de la maison est Grimbergen, à seulement 15 km de la capitale de la Belgique et de Bruxelles National Aéroport.